Sélectionner une page

Alcibiade Didascaux chez les Romains – I

19,00

Format de l’ouvrage : 24 cm x 33 cm – 64 pages intérieures d’un papier de 150 g ; cahiers cousus ; couverture cartonnée pelliculée.

Catégorie : Étiquette :

Description

Vous aimez cette page, partagez-la !

Alcibiade Didascaux chez les Romains
Légende, Royauté, République

Après son extraordinaire aventure en Grèce, notre héros, Alcibiade Didascaux, professeur de latin, n’est pas prêt à renouveler l’expérience d’un retour dans le temps comme l’y invite son collègue le professeur de Physique Agénor. Qu’à cela ne tienne ! Un énorme volume de l’Enéide juché sur une armoire de classe échoit sur son crâne et l’assomme. Le voilà parti en rêve dans la Rome primitive dont il revit l’époque légendaire. Il aura la désagréable surprise de s’éveiller dans l’abominable machine du professeur Agénor auquel l’ont amené ses élèves pendant son sommeil et il ne peut échapper cette fois à une nouvelle expérience. Nous le retrouvons en 509 avant J.-C. dans une tombe étrusque, contraint de revivre l’histoire de rome après en avoir rêvé la légende. Par bonds successifs dans le temps, il parcourt cette histoire jusqu’à ce qu’il se retrouve enrôlé comme légionnaire dans les armées du consul Marius. C’est le début de nouvelles aventures que nous raconte le deuxième volume, consacré à l’époque impériale.

I – Du latin pour quoi faire ?…
II – L’Enéide
III – Rémus et Romulus
IV – Horaces et Curiaces
V – Les Etrusques
VI – La République
VII – Les oies du Capitole
VIII – Victoire à la Pyrrhus
IX – Les guerres puniques
X – Salammbô
XI – Mare nostrum
XII – Marius et Sylla
XIII – La légion romaine

En annexe :

– Carte de l’Italie au Ve siècle avant J.C.
Le corbeau
– La tortue
– Les légionnaires romains
– Les différents ennemis des romains
– L’expédition de Crassus chez les Parthes
– Ils ont mis Rome en péril !

L’ouvrage “Alcibiade Didascaux chez les Romains – I”
fait partie des Offres Spéciales ci-dessous.

Découvrez le contenu de ces Offres Spéciales
en cliquant sur l’image correspondante.

“Graecia capta ferum victorem cepit, et artes intulit agresti Latio…”

“La Grèce vaincue s’empara de son farouche vainqueur et fit pénétrer les arts dans l’agreste Latium…”

Horace/ Epîtres II, 1, vers 156-157

UNE SOMME DE CONNAISSANCES ÉTONNANTE ET CE AVEC LE SOURIRE !

L’histoire de l’antiquité peut être abordée par une bande dessinée bien documentée et son approche humoristique en facilité la mémorisation ! Rappelons-nous, d’autre part, que Socrate, qui était fort “laid” avec son nez camus, n’en a pas moins été un excellent éducateur d’âmes ; quant au bel Alcibiade (le neveu de Périclès), qui passait pour le plus beau de tous les Grecs et possédait l’un des plus vastes patrimoines d’Athènes, dévoré par une âme éperdue d’ambition, il devint l’image du plus immoral des hommes et du politique le plus dangereux. L’apparence est souvent trompeuse. Rabelais le savait bien, lui qui nous rappelait aussi que le rire est le propre de l’homme.

LA PRODIGIEUSE ÉPOPÉE D’UN PROFESSEUR DE GREC ET DE LATIN !

A qui est destinée cette série de B.D. ? Bien entendu à tous ceux qui étudient le Grec et le Latin, mais également à tous ceux qui n’étudient pas les langues anciennes et qui complèteront agréablement leur culture générale par la lecture de tels ouvrages.

UN GRAND SUCCÈS AUPRÈS DES ÉLÈVES DE COLLÈGE ET DE LYCÉE !

Des ouvrages que les élèves lisent par plaisir ! C’est important, lorsque l’on sait qu’un tiers des lectures des collégiens et lycéens sont des lectures prescrites par les professeurs. Ces B.D. sont utilisées en classe comme support didactique par l’enseignant et lues par les élèves par pur plaisir une fois chez eux ou au C.D.I.

Informations complémentaires

Poids 700 g

Vous aimerez peut-être aussi…